Retirer quelques dents, une bonne solution !

Pendant des mois j’ai traité mon Noireaud pour des inflammations aux gencives, son poil était terne, il mangeait mal, comme une mauvaise odeur du fait qu’il n’arrivait pas à se laver correctement, bref, une situation désagréable pour lui comme pour moi.

Mon vétérinaire avait proposé à plusieurs reprises une extractions des dents, en argumentant une diminution des infections locales et de l’inflammation. Rien de garanti, ce qui m’a fait hésiter quelques temps. Selon ce spécialiste les chats continuent à “gober” les croquettes et n’ont pas de gêne. Les miens ont un menu plus varié : viande et poisson cru en morceau, pâté, terrine, etc. De plus Noireaud a un certain âge, inconnu puisqu’il a décidé d’habiter chez nous il y a plus de 4 ans maintenant.

Lors d’une énième visite je me suis laissé convaincre : la situation finissait par se détériorer lentement. J’ai quand même insisté pour qu’on lui laisse les crocs de façon à ne pas le gêner pour manger, sans compter quelques inévitables bagarres.

Très rapidement la situation s’est améliorée. Un an est passé et le chat joue plus souvent, a le poil brillant, il est de bonne compagnie, le chat est en bonne santé. Les crocs ont tenu, l’inflammation a quasiment disparu et il mange avec goinfrerie. Il n’est pas exclu que les crocs finissent par tomber par eux-mêmes, nous verrons bien. Il réclame toujours ses friandises, sorte de grosses croquettes fourrés mais je ne sais comment il se débrouille : le meilleur est à l’intérieur, il faut les briser pour les apprécier.

L’aspect pragmatique est une opération sous anesthésie générale, des extractions parfois compliquées quand une dent casse et une facture à la clef, 230€ ttc. Après tout ce ne peut être fait qu’une seule fois et le confort qui en résulte les vaut bien.

Aucun regret. 

miaowww2 Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.